Un été

Je ne demande pas d'honneur particulier.
Simplement un fusil et sa balle dorée,
Pour qu'enfin, un été, mon crâne fou à lier
Peinturlure les murs de ma chambre carrée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire